Gérer son chantier de construction ou de rénovation de manière efficace en Belgique

Pour des travaux sans accrocs...

Vous avez décidé de vous lancer dans des travaux de rénovation ou d’extension et vous cherchez les entreprises du bâtiment qui vont réaliser vos travaux. Cependant, de mauvaises surprises sont toujours possibles ! Pour que vos travaux se déroulent le plus sereinement possible, il existe quelques règles à suivre pour éviter des pièges qui pourraient survenir avant et pendant les travaux... Voici les étapes indispensables à respecter pour réussir vos travaux.

Etape 1 : Les démarches administratives

Définir le rôle de chacun, coordonner, informer. Vous êtes maître d’ouvrage puisque vous définissez le projet, son budget et la date de démarrage des travaux.

Mais avez-vous les épaules pour coordonner les différentes équipes sur le terrain ?

Le maître d’oeuvre, lui, est chargé du bon déroulement des travaux et il est responsable des choix techniques inhérents à la réalisation du projet. Il saura coordonner les différentes équipes, organiser des réunions de chantier et suivre l’avancement du projet.

Pour des projets de construction, des extensions d’envergure, ou des travaux un peu particuliers sur le plan technique, n’hésitez pas à solliciter un architecte ou un bureau d’études.

Quelles démarches ?

Tous travaux dits de rénovation lourde nécessitent l’obtention d’autorisations de travaux (permis de construire, de démolir, par exemple) qui peuvent être différentes selon la nature des travaux et le type d’habitation.

Sachez que c’est à vous, le Maître d’ouvrage ou à votre architecte de s’en occuper. Pour un permis de construire ou une déclaration de travaux, vous devez en faire la demande à la commune. Ce n’est qu’une fois ces autorisations obtenues que les travaux pourront commencer...

Etape 2 : Protéger votre chantier

Pour que le chantier puisse démarrer dans de bonnes conditions, il est indispensable de libérer les pièces à rénover. Les entreprises intervenantes auront ainsi la place nécessaire pour exécuter leur tâche.
De la même manière, pour éviter une éventuelle dégradation de vos biens, pensez à déplacer et protéger tout objet de valeur dans un espace à l’abri.

La préparation du chantier

Vérifier les assurances

Dans le but de sécuriser votre chantier, il est important de bien vérifier que les entreprises que vous avez choisies sont bien enregistrées à la Banque Carrefour et bénéficient de l’accès à la profession nécessaire à vos travaux.
Il en va de même pour les assurances RC exploitation que vos corps de métiers ont souscrites...

  • Sont-il bien assurés ?
  • Pour quelle période ?
  • Pour quels corps de métier ?
  • et pour quels montants ?

Ne négligez pas cette phase d’analyse et de prévention car elle vous évitera bien des désagréments...

Etape 3: devis et contractualisation

Un devis détaillé

Un devis validé par les deux parties (l’émetteur et son destinataire) est un engagement contractuel, qui fixe le cadre des relations entre les signataires. Tous les termes du devis sont donc importants (étapes du chantier, date de démarrage des travaux, délais d’exécution de ceux-ci, prix et quantité).
Plus les devis sont détaillés, plus ils constituent un engagement ferme de la part de l’émetteur et plus votre choix de l’intervenant est éclairé.

Dans tous les cas, verrouillez bien le contrat !

Sur le plan des délais, des prestations prises en compte, de l’étendue des missions de chacun, etc.
Un devis réalisé sur base d’un métré vous permettra de suivre efficacement l’état d’avancement de vos travaux.

Etape 4: la réception des travaux

démarches administrativesUn acte important

C’est l’acte par lequel, vous, le Maître d’ouvrage déclarez accepter l’ouvrage avec ou sans réserve. Vous devrez vérifier l’achèvement du chantier, la conformité des travaux et les défauts ou vices apparents.
Soyez donc clair et précis dans le descriptif des défauts apparents que vous relevez lors de la réception des travaux, sinon, il vous sera impossible de mettre en cause l’entreprise sur cette base.
Seul un écrit contradictoire peut faire preuve de la réception provisoire ou définitive. Nous conseillons donc au maître d’ouvrage de bien faire signer l’entrepreneur pour accord...

Règlement d’acomptes

Le règlement des travaux est un point sensible. Pour éviter d’éventuels litiges, certaines précautions sont à prendre.
L’acompte s’analyse comme un premier versement imputable sur le prix d’une vente ferme et définitive.
Il est donc important de respecter 3 règles d’or:

  • Evitez de verser plus de 30% du montant du devis à titre d’acompte.
  • Ne payez jamais votre chantier au-delà du montant réel des travaux exécutés.
  • Ne payez jamais d’acompte non prévu au devis et ne faisant pas partie d’une facturation claire.

Pour éviter des situations délicates, définissez avec les entreprises les modalités de règlement des acomptes en cours de chantier et imposez-leur des situations de chantiers régulières, durant lesquelles il sera vérifié le respect de l’avancement des travaux qui permettra le cadencement des paiements.

Dernière actualité OkDo

Dernière astuce OkDo

Suivez-nous sur Facebook

Demandez un devis

Obtenez un devis pour vos travaux ! Remplissez le formulaire, nous vous recontactons dans les 48 heures ouvrables.

 
 
 
Le préfixe international est obligatoire. (ex.: +32(474)12-34-56)
 
 
(* = champ obligatoire)