Travaux d’isolation idéaux pour une maison basse énergie

Exit l’idée reçue selon laquelle seules les constructions neuves peuvent se targuer d’être  caractérisées par une basse consommation d’énergie. Faux : il est tout à fait possible de transformer un bâtiment traditionnel existant en habitation basse énergie (ou s’en rapprochant) et ce, essentiellement via des travaux d’isolation en Wallonie et à Bruxelles. Vous en apprendrez plus ici sur les principes « basse énergie », les règlementations de la Région wallonne et de Bruxelles Environnement concernant le sujet et les grands axes à rénover pour parvenir à cette catégorie de logement.

La rénovation basse consommation d’énergie en Belgique

La rénovation basse énergie d’un bâtiment existant poursuit l’objectif d’atteindre une certaine performance énergétique, située à mi-chemin entre le standard belge actuel pour les constructions neuves et le standard passif. Pour atteindre cette performance, il y a des principes de base importants à respecter :

  • Isolation thermique : la maison doit être parfaitement isolée à hauteur de la toiture, des murs et du sol. La laine de verre, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, l’ouate de cellulose ou la fibre de bois sont des solutions tout à fait envisageables et conseillées dans la rénovation basse énergie d’une habitation existante ;
  • Étanchéité à l’air infaillible : les fuites d’air dans une maison représentent une part importante des déperditions énergétiques. Pour une maison basse énergie, les travaux d’isolation doivent donc être complétés de mesures visant à parfaire l’étanchéité de l’habitation ;
  • Utilisation d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire thermique. Captez celle-ci via des panneaux solaires photovoltaïques placés sur votre toiture ou ailleurs ;
  • Recours à un système de chauffage dont la consommation se limite à 30 kWh/m2 de superficie par an (chaudière à condensation, pompe à chaleur, …) ;
  • Emploi d’un système de ventilation avec récupération éventuelle de la chaleur, afin d’insuffler de l’air nouveau dans l’habitation ;
  • Limitation de la consommation d’électricité et d’eau au travers d’appareils économiques ;
  • Utilisation du boiler solaire comme solution idéale pour limiter la production d’eau chaude sanitaire.

La rénovation éco énergétique de votre logement commence par une isolation consolidée

Et cette isolation doit être renforcée à hauteur de la couverture, des murs et du sol de votre maison concernée par les travaux de rénovation.

Valeurs K, E et U imposées par la Région wallonne et Bruxelles Environnement en termes de rénovation basse énergie

Une habitation dite « à basse consommation d’énergie » doit répondre à plusieurs normes en termes d’isolation :

  • La valeur K désigne le niveau d’isolation global d’un habitat. Plus il est faible, mieux le bâtiment est isolé. La Région wallonne impose par exemple un niveau K maximal de 30 pour un logement basse énergie. Bruxelles Environnement plafonne quant à lui la valeur maximale de K à 40 ;
  • Le niveau E renvoie au degré de performance énergétique du logement. Plus il est bas, mieux c’est. Il est plafonné à 60 pour la rénovation basse énergie ;
  • La valeur U maximale par matériau d’isolation est prescrite par la réglementation de Performance Énergétique des Bâtiments (PEB). Celle-ci correspond à l’épaisseur et à la nature du matériau isolant choisi. Pour l’isolation du toit ou du sol du grenier, la valeur U est plafonnée à 0,2. Pour les murs et les sols, à 0,3. Et pour les vitrages, à 1,1. Ces valeurs sont semblables que votre habitation se trouve en Région wallonne ou bruxelloise.

Isoler votre toiture est le premier pas vers une maison basse énergie

Trois facteurs seront à prendre en considération dans cette démarche : la qualité des matériaux isolants, l’éviction des ponts thermiques et l’étanchéité à l’air. Choisissez un matériau isolant dont la résistance thermique R est élevée. En termes d’épaisseur, la Région wallonne et Bruxelles Environnement énoncent des prescriptions précises et soumises à modifications. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de l’autorité compétente.

Isolation des murs : le second point stratégique à combler pour une éco-construction

Une fois votre couverture bien isolée, vous pouvez passer à l’isolation de vos murs. Là encore, la Région wallonne et Bruxelles Environnement imposent une épaisseur minimale en cm pour les habitations basse énergie.

Isolation du sol, et surtout celui sur terre-plein

En contact direct avec le sable des fondations, le sol sur terre-plein est aussi source de déperditions calorifiques et donc zone essentielle à isoler. Les sols peuvent être isolés à l’aide de panneaux imputrescibles et résistants à la compression. L’épaisseur de l’isolation est réglementée pour les sols d’habitations à basse énergie.

Vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation basse énergie dans votre maison ?

Confiez-en la coordination aux professionnels d’OkDo travaux ! Contactez votre conseiller OkDo travaux pour tout renseignement pratique ou devis en travaux de rénovation partout en Belgique.

Dernière actualité OkDo

Dernière astuce OkDo

Suivez-nous sur Facebook

Demandez un devis

Obtenez un devis pour vos travaux ! Remplissez le formulaire, nous vous recontactons dans les 48 heures ouvrables.

 
 
 
Le préfixe international est obligatoire. (ex.: +32(474)12-34-56)
 
 
(* = champ obligatoire)